PHARES by Milene Guermont

 

PHARES est un "phare de phares" dialoguant avec le plus ancien monument de Paris. 

 

En 1843, se déroula sur la Place de la Concorde se déroula le premier essai d’éclairage public au monde.

Pour la première fois de son histoire, cette place accueille une œuvre d’art à cet endroit précis : PHARES qui dialogue avec l'Obélisque. 

Celui-ci a été offert par l’Egypte à la France, c’est le plus ancien monument de Paris. Il est coiffé d’un pyramidion formé originellement d’electrum : alliage d’or et d’argent dont le nom donne en français électricité.  Electrum, électricité… lumière des phares de PHARES.

 

Élément jalonnant de grande hauteur émettant de la lumière : notre sculpture est donc un phare au sens maritime du terme. Elle est, par ailleurs, recouverte de phares de voitures. C’est donc un “phare de phares". Cette oeuvre fait aussi référence au pharos d'Alexandrie, septième merveille du monde antique. 

 

PHARES met en lumière l’Obélisque métaphoriquement et concrètement grâce à des phares à leds de voiture qui consomment 70 % de moins d’énergie que la génération antérieure. PHARES encourage la transition énergétique.  

évolution des phares

La perfection du moment n’est plus celle du lendemain.

Malgré ses 29 m de haut et 14 m de large, la masse de notre pyramide PHARES correspond à moins de 2 % de celle de l’Obélisque. 

Cette très fine résille est formée de 320 triangles en aluminium de la taille de la face du pyramidion (3,7 m de haut) pour renforcer le dialogue entre ces deux structures et le dialogue entre nos deux cultures.

 

Sa dorure s’intensifie jusqu’à épouser la couleur du pyramidion et des dieux pour souligner la symbolique originelle de l’Obélisque : le passage de la terre au ciel

Des relevés topographiques de l'ensemble de la place au millimètre près ont permis de dimensionner PHARES pour que ses grandes arêtes prolongent parfaitement celles du pyramidion. Ceci pour renforcer le lien entre le passé, le présent… et le futur.

 

Tout en mettant en valeur le patrimoine, PHARES illustre les économies de ressources (matière et énergie) possibles aujourd’hui grâce à l’excellence, l’engagement et la créativité des entreprises 100 % françaises qui l'ont fabriquée en moins de trois mois.

PHARES est labellisée par le jury international de “2015 année internationale de la lumière“ de l’UNESCOParis pour le Climat“ et "COP 21 / CMP 11".

Pendant la COP 21 et la Saint Valentin 2016, chacun peut transmettre en direct son battement de cœur à PHARES pour que cette oeuvre s'illumine et éclaire l'Obélisque à son propre rythme. L'énergie est la vie.

 

   

      light and limes of PHARES PHARES by night PHARES by night

 

CALENDRIER PHARES

- Juillet 2015, le Président de la République Française exprime son soutien à PHARES.

- Octobre, PHARES est installée sur la place de la Concorde en une semaine.

- 22 Octobre, premier allumage de PHARES. 

- Pendant la FIAC et la COP21, les passants peuvent en direct illuminer PHARES au rythme de leurs battements de cœur via un capteur cardiaque connecté. 

- Février 2016, la Tour Eiffel, la Tour Montparnasse et PHARES s’illuminent à l’unisson, au rythme d’un battement de coeur. 

- Juin, PHARES quitte la capitale française pour de nouvelles aventures. 

- 3 Octobre, PHARES est la seule oeuvre d’art présentée au siège de l’UNESCO pour le rapport final de l’année internationale de la lumière.